Histoires spatiales et histoires anciennes

Nous poursuivons notre périple en Guyane française. Nous voulions absolument découvrir le Centre spatial

de Kourou et voir une fusée décoller : Direction les étoiles !

Kourou City

Pour la seconde fois, nous sommes assez déçus des villes guyanaises. Là encore, la visite de la ville n’a selon nous pas beaucoup d’intérêt, hormis pour ses plages et la Tour Dreyfus à la Pointe des Roches. Nous y avons passer une journée qui nous a semblé suffisante.
La plage de la cocoteraie avec tous ses palmiers est assez jolie, ainsi que la plage Pim-Poum et la plage des roches. Pour le reste, la ville ne bouge pas beaucoup, il n’y a pas grand chose à y faire (à part manger des glaces délicieuses !!), mais c’est un point de chute intéressant pour la visite des îles du Salut et du centre spatial.

C’est pas vraiment l’image de modernité qu’on se faisait de Kourou…

 

Plage de palmiers à Kourou

A la pointe de la technologie et de la science ?

Ça y est nous sommes aux portes de l’espace, au Centre Spatial Guyanais ! Et le moins qu’on puisse dire, c’est qu’on ne s’attendait pas vraiment à y voir des ordinateurs tout droit sortis des années 90 😂😂 Franchement, sur le coup, on a cru que c’était une blague… Mais non, il y a vraiment des gens qui travaillent dans cette pièce (comme on peut le voir sur la photo).

Visite du musée de l’Espace (Kourou)

Ça mis à part, la visite du musée de l’espace est vraiment passionnante. On y apprend beaucoup de choses sur l’histoire de la recherche spatiale, sur le fonctionnement et la création des lanceurs. On a également accès au centre de contrôle Jupiter où se déroule l’organisation du lancement ainsi que des sites de lancements Ariane, Vega et Soyouz d’où partent les fusées.

Parce qu’on est pas là pour rigoler nous, on veut voir une fusée décoller 😜. Nous avions réservé nos places plusieurs jours à l’avance pour avoir la chance de voir un lancement. Nous avons donc pu voir Ariane s’envoler dans les airs le 10 novembre. Il faut attendre la nuit noire pour que les choses commencent. Nous avons droit au fameux décompte et paf : le soleil semble se lever en pleine nuit, le ciel s’illumine pendant quelques secondes comme en plein jour, puis cette énorme boule de feu s’élève pour finalement se disloquer, lorsque le lanceur perd ses propulseurs. C’est vraiment hyper impressionnant !!

 

En route pour un voyage intergalactique

Les îles du Salut

Après cette visite de l’espace, retour à la terre ferme et à la vraie vie. Nous partons pour une tout autre destination, un voyage nécessaire mais bien plus pénible, même si lui aussi reste tout à fait passionnant.

Impossible de notre point de vue de venir en Guyane française sans prendre le temps de plonger dans l’histoire des bagnes et de se rendre aux îles du Salut.  Situé à une dizaine de kilomètres de Kourou, cet archipel constitué de trois îles paradisiaques fût transformé en bagne après l’abolition de l’esclavage. Comme les nombreux sites répartis sur le département, les conditions climatiques guyanaises étaient particulièrement rudes, ce qui faisait de cette région l’un des pires bagnes au monde : entre chaleur et humidité, les bagnards mouraient à tour de bras, sans compter sur des conditions de détention aussi humiliantes que sadiques. Alfred Dreyfus et Guillaume Seznec firent partie des prisonniers de ce bagne comme près de 70 000 autres détenus. Celui-ci n’a fermé qu’en 1947 (c’est pas si vieux que ça, n’est-ce pas ?), laissé à l’abandon pendant un temps, il a été en partie restauré et permet d’apprendre pas mal de choses sur la mise en place de la transportation et de la relégation.

L’île du Diable ne se visite pas, elle était réservée aux prisonniers politiques de France et aux détenus de droit commun. Le site de Saint Joseph quant à lui permet de visiter le bagne le plus dur, celui réservé aux récalcitrants (comme si il était nécessaire de rendre les choses encore pires…).

L’histoire fait froid dans le dos et il apparait toujours aussi difficile de se dire qu’une société est capable d’accepter et d’encadrer de tels comportements, peu importe les raisons qu’elle se donne…

Bagne dans les iles du Salut

 

Vue sur l’île du Diable (Ile du Salut)

 

Nos bonnes adresses et infos

A Kourou

Le Flamingo : Spécialiste du gibier surtout (cochon bois) mais aussi du couac (à bas de maïs).

Le Rendez-vous propose une cuisine brésilienne.

Il y a peu de bars sympas, mais les cocktails étaient très bons que ce soit au 13 ou au Bar des sports.

Le Glacier des 2 lacs : Excellentes glace maison. Un peu cher mais la qualité est vraiment au rendez-vous.

Nuit à l’Amarante : très chouette studio indépendant de la maison de résidents. Très bien entretenu et aménagé. Piscine en prime

Aux îles du Salut

Il est possible de déjeuner au restaurant située sur l’Ile Royale et de dormir dans le bagne.

Certaines compagnies proposent de passer la matinée sur l’île Royale et l’après midi sur l’île Saint Joseph, il est nécessaire dans ce cas de prendre un pique-nique car il n’y a rien sur l’île Saint Joseph et les visites du bagne de l’île Royale sont réalisées de 10h30 à 12h-12h30.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *