La région du Mont Cook et ses lacs

Nous quittons la côte pour rejoindre le centre et la région du Mont Cook. On n’a pas prévu de grimper le mont en lui-même (qui est le plus haut de Nouvelle-Zélande) mais ses environs sont prometteurs, notamment le lac Pukaki et ses eaux turquoises. La seule difficulté potentielle vient de la météo, qui annonce quelques chutes de neige !

Randonnées enneigées

Nous nous posons dans un camping gratuit en forêt au sud du lac Pukaki, après une demi-journée de route plutôt ensoleillée mais sans charme particulier. Après un dernier coup d’œil sur la météo, on décide d’aller vers le Mont Cook le lendemain et visiter les lacs les jours suivants. La pluie et le froid sont nos compagnons pour la nuit, et le pull est le bienvenu en plus de la couette! 😁

En repartant du camping le matin, nous constatons qu’il a bien neigé dans les environs car le paysage a changé depuis hier : nous admirons émerveillés les montagnes saupoudrées de blanc qui encadrent notre route ! Après quelques kilomètres nous longeons le lac Pukaki et sa couleur est effectivement incroyable, d’un bleu saturé donnant l’impression d’avoir une retouche Photoshop devant les yeux ! On résiste à la tentation de faire une pause photos toutes les 5mn, histoire de pouvoir tenir notre programme rando du jour 😀

Le canal Pukaki, une belle entrée en matière

 

C’est pas possible cette couleur ! (Pukaki Lake)

Nous voilà donc en milieu de matinée au départ de la Hooker Valley Track, une rando de 3h avec plusieurs points de vue sur des lacs, des glaciers et le Mont Cook. Inutile de préciser que la route pour y arriver est magnifique et que la neige tout autour de nous nous emplit d’une joie enfantine et d’une furieuse envie de snowboard ! Mais qui dit neige dit froid et c’est donc couverts de nombreuses couches de fringues (bah oui on n’a pas d’anorak dans le sac à dos, surtout quand il fait plus de 20 degrés dans 90% des destinations 😜) qu’on attaque la balade qui mérite une excellente note sur notre échelle de Hans. On traverse plusieurs ponts suspendus, les paysages sont superbes et les points de vue sur les lacs et glaciers sont à couper le souffle ! Le temps étant assez couvert, on ne verra pas le Mont Cook depuis le dernier lookout et on devra se contenter d’un petit iceberg et d’un groupe de touristes chinois. 😀

Le magnifique Mueller Lake (Hooker Valley Track)

 

Pont suspendu sur la Hooker Valley Track

Une percée du soleil nous motive à faire un crochet pour une autre balade dans la vallée voisine afin d’y voir des “blue lakes”. La Tasman Valley Road qui y mène rehausse encore le niveau de paysages de la journée ; c’est tout simplement incroyablement beau. 😍 Arrivés au bout de la vallée, un chemin d’une vingtaine de minutes (mais avec un bon dénivelé !) permet d’avoir une jolie vue sur les montagnes, la vallée et les lacs qui n’ont rien de bleu (et comme tout le monde, on se pose la question sur la pertinence du nom…)

Tasman Valley Road

Nous finissons cette belle journée par un apéro bien mérité devant le lac Pukaki, où nous passerons la nuit. Une fois le soleil couché on retrouve tout le charme des températures avoisinant le zéro degré : vu les capacités inexistantes d’isolation d’un campervan, on a ressorti les duvets pour se glisser dedans en pull sous la couette (oui les duvets d’été ont leur limite 😅)!

Un lac sous observation

Nous passons ensuite par l’autre lac célèbre de la région : le lac Tekapo. La couleur de l’eau n’est pas aussi saisissante que celle de son voisin, mais il n’en reste pas moins très beau ! Nous décidons d’aller l’admirer depuis le promontoire sur lequel est perché un observatoire : après 45mn de montée bien marquée au milieu d’une forêt de sapins, on est contents d’arriver au sommet ! Sky ne manque d’ailleurs pas de se plaindre en apercevant un parking juste à côté de l’arrivée, mais après enquête, il semblerait que celui-ci soit accessible contre monnaie sonnante et trébuchante (très probablement inclus avec la visite de l’observatoire). Quoiqu’il en soit, l’effort est bien récompensé par une superbe vue à 360 degrés sur les environs 😎

Vue magnifique sur le lac Tekapo

Nous reprenons la route et finissons la journée dans un joli freecamp en bord de lac près de la petite ville de Fairlie.

Coucher de soleil sur le lac Opuha

Next Steps

Les montagnes avec vue sur l’océan

Infos pratiques et bonnes adresses

Camping du Pukaki Lake : Les abords du lac sont gratuit pour 1 nuit seulement. La vue sur les montagnes et le lac est juste magnifique. Les toilettes sont situées au début de la zone de camping et ce sont les seules, mais il y a énormément de places de stationnement.

Camping du Lake Opuha : Stationnement gratuit au bord du lac avec une vue magnifique. Assez grand, mais attention à bien suivre les indication. Les toilettes sont propres avec savon. Prendre Clayton Road depuis la ville de Fairlie pour s’y rendre (15km)

1 thought on “La région du Mont Cook et ses lacs

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *